Lorsque survient un décès, beaucoup d’éléments sont à prendre en compte dans un laps de temps limité, dont le choix de la pierre tombale. Comment la choisir ? Voici tout ce qu’il faut prendre en compte pour faire votre choix.

Les termes techniques d’une pierre tombale

Tout d’abord, rappelons quels sont les éléments d’une pierre tombale pour bien comprendre de quoi il s’agit.

La pierre tombale se compose de 4 éléments : la semelle, le soubassement, la stèle et la tombale.

Les termes techniques d'une pierre tombale. Comment bien la choisir ?

La semelle délimite la surface de la sépulture, le soubassement est l’assise du monument, la stèle est l’endroit où l’identité du défunt est généralement gravée et enfin, la tombale qui recouvre la sépulture.

Les éléments à prendre en compte

Durée estimative : 2 heures.

  1. Pierre tombale laïque ou religieuse ?

    Des pierres tombales représentant des signes religieux existent et sont disponibles chez Advitam. En fonction du type de cérémonie que vous choisissez de réaliser (religieuse ou civile), certains modèles de pierres tombales seront préférés.

    Pour des obsèques chrétiennes, une croix est généralement sculptée dans la pierre avec un prie-dieu au pied du monument.

    Quant aux monuments musulmans, la stèle est en forme arrondie avec un bout pointu la plupart du temps.

    Et enfin, pour les monuments juifs, une étoile de David est gravée ou sculptée dans la stèle.

  2. Fixer un budget

    Ensuite, il faut se fixer un budget pour la pierre tombale car les prix varient beaucoup. Pour cela, il convient de prendre en compte 5 éléments :
    – modèle et la dimension de la pierre tombale,
    – matériau choisi,
    – lieu d’inhumation,
    – transport et la pose,
    – ornementation et les accessoires funéraires.

    Pour tout savoir sur ce sujet et estimer un budget, consultez notre guide sur le coût d’une pierre tombale.

  3. Vérifier les restrictions du cimetière

    Certains cimetières imposent quelques règles et n’acceptent pas tous les monuments funéraires. Par exemple dans les cimetières parisiens, il est obligatoire d’avoir une semelle pour délimiter la sépulture, contrairement à d’autres cimetières.

    Également, tous les cimetières ne possèdent pas de carré musulman ou bien ils sont saturés. Il peut aussi être nécessaire d’avoir l’accord d’un architecte des bâtiments de France si le cimetière est classé.

    Il faut donc contacter le cimetière où vous souhaitez que votre proche repose pour connaître les restrictions.

  4. Choisir le granit

    Une très grande variété de granits existent et il y en a pour toutes les préférences. On distingue les différents granits par leurs couleurs et leurs aspects.

    Il existe des granits gris (ce que l’on observe le plus souvent dans les cimetières), noirs, roses, rouges, bleus, … aux textures variées : unis, à grains ou veinés. 

    A titre d’exemple, voici 3 types de granit :

    pierre tombale granit
    Pour en savoir plus sur les différents granits, consultez notre guide à ce sujet.

  5. Choisir la finition souhaitée

    Enfin, il faut choisir quelle finition vous souhaitez pour la pierre tombale. On distingue 2 types de finition : polie et bouchardée.

    La finition polie donne un rendu très lisse à la pierre, qui brille à la lumière. La finition bouchardée est quant à elle plus rugueuse au toucher. Elle permet d’être moins glissante par temps de pluie.

    Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir une pierre tombale adaptée à vos exigences. 

Pour plus d’informations ou pour établir un devis pour une pierre tombale, vous pouvez nous appeler au 09 77 55 39 39 ou faire une estimation depuis chez vous, en ligne.