L’épidémie et le confinement impactent notre vie quotidienne et les funérailles aussi doivent être adaptées pour assurer la sécurité de tous. Notamment les obsèques juives qui sont modifiées durant la crise de coronavirus.

Les obsèques juives pendant la crise du covid-19

Les règles encadrant l’ensemble des obsèques durant le confinement

Depuis le début du confinement, quelques règles encadrent les obsèques pour ne pas risquer de transmettre le covid-19.

  • 20 personnes maximum sont autorisées dans le cimetière durant la cérémonie.
  • Aucun contact physique n’est possible entre les proches. Les règles de distanciation sociale sont à respecter durant les obsèques.

Pour plus d’informations, consultez notre guide détaillant l’ensemble des précautions à adopter durant les obsèques.

Les consignes pour les obsèques juives durant l’épidémie du coronavirus

Le 23 mars 2020, Le Grand Rabbin de France a communiqué des instructions à l’ensemble des rabbins sur le déroulement des obsèques juives. et sur la prise en charge des victimes du coronavirus.

Tout d’abord, aucune toilette rituelle n’est possible pour les défunts atteints du coronavirus. Pour ce n’ayant pas été porteur du covid-19, elle est donc autorisée.

Le corps sera ensuite mis dans le cercueil par une agence de pompes funèbres comme Advitam. Pour la prière de Mehila, les membres de la famille pourront s’approcher du cercueil fermé avec gants et masques.

Le jour de l’enterrement, le nombre de personnes présentes est limité à 10-15 maximum. Egalement, une distance de 2 mètres doit toujours être respectée entre les participants. Le jet de terre dans la tombe est toujours possible.

Au retour au domicile, un lavage à 60° minimum des vêtements doit obligatoirement être effectué. En ce qui concerne la kéria déchirure, elle doit être faite à domicile.

Les rapatriements de corps durant la crise

Pour assurer la sécurité de la population, beaucoup de pays ont fermé leurs frontières. Ils sont peu à accepter qu’un corps soit rapatrié mais cette situation est amenée à évoluer dans les prochaines semaines.

Actuellement, l’Israël autorise les rapatriements sous réserve que le consulat accepte et qu’un certificat de non-contagion soit délivré par le médecin lors du constat de décès.

En cas de refus ou si le corps était atteint du coronavirus, des cimetières disposent d’un carré juif pour les défunts de confessions juives.

Notre équipe est habilitée à prendre en charge les victimes du covid-19 et nous sommes experts dans le rapatriement de corps à l’étranger. Pour en savoir plus ou pour estimer un devis gratuitement, vous pouvez nous appelez au 09 77 55 39 39 ou consulter notre site internet.